Paris lutte contre la publicité sauvage

Quand Paris lutte contre la publicité sauvage
de
La publicité sauvage

La ville de Paris bannit la publicité sauvage. En effet, la fresque réalisée près du Canal Saint Martin sera restée très peu de temps. La peinture était destinée à promouvoir la sortie du parfum Bloom de la marque Gucci. Cette dernière a finalement été retirée rapidement suite à une injonction de la Mairie.

La fresque a été réalisée par une agence de Street Marketing durant la semaine du 19 mars. Cette oeuvre, rappelant le printemps, a en premier lieu séduit la mairesse du Xème arrondissement. Mais par la suite, cette dernière n’a pas accepté le fait que la marque Gucci soit inscrite sur ce mur.

Tout le monde logé à la même enseigne

Rappelez-vous, les marques Diesel « Makes love, not walls » et Netflix, pour sa campagne de communication sur « Orange is The New Black« , avaient également été sanctionnées.

Enfin, d’après le Code de l’Environnement, les afficheurs disposent de 15 jours pour retirer leurs publicités. De même, il faut savoir que passé ce délai, le communiquant se verra obligé de payer une astreinte de 200€ par jour et par publicité.

Ceci est un moyen pour la Ville de Paris de dissuader les afficheurs d’effectuer de la publicité illégale. Mais pour les communicants, c’est une bonne méthode de créer le buzz et d’acquérir de la visibilité.

Partager

Newsletter Info Vitaminée

Newsletter Info Vitaminée

Pour être tenu informé de l’actualité du street marketing, abonnez-vous à notre newsletter L’Info Vitaminée

Merci, vérifiez votre boîte de réception ou vos indésirables afin de confirmer votre abonnement.